1/8

Eplucher des études, créer des émissions de radio, rencontrer des spécialistes, des fermiers, faire un film…ça coute de l’argent.

 

Si vous appréciez notre démarche : soutenez-nous !

 

En plus, il y a des contreparties !

Un état des lieux inquiétant 

Où en est-on avec les pesticides en Belgique ? Et avec ce qu’on appelle l’agriculture conventionnelle ? Une chose est sûre, l’utilisation des produits n’a pas baissé ces dernières années, malgré de nombreuses campagnes et un plan d’action national pour en réduire l’utilisation. 7.000.000 de kilos de substances actives sont ainsi pulvérisées chaque année.

 

Dans leur village de Fernelmont, en Wallonie, Marie-Thérèse, 73 ans, et Christian, 60 sont devenus des figures de la lutte contre ces pesticides. Christian a créé la ZUT, Zone Urgente à Transformer, Marie-Thérèse interpelle, s’organise et tente de faire changer les choses. Dans les trois rues qui entourent sa maison, le nombre de cancers et de maladies diverses est alarmant. Et les autorités ne font rien.

 

D’autres en France, en Hollande, dans les instances européennes mènent le combat à leur manière, se confrontant au pouvoir des lobbys et aux intérêts divergents des états.

 

Le film témoignera de ces lignes de tensions, tant au niveau communal, qu’européen, sans oublier de donner la parole aux agriculteurs et à leur ressenti.

Les personnages

Les objectifs de la levée de fonds

Le film est déjà produit par la RTBF, qui le diffusera fin 2021-début 2022. C’est formidable. D’autres partenaires se sont montrés intéressés. Mais leur part de production n’est pas suffisante pour mener à bien le film dont nous rêvons. Chaque euro reçu sera donc consacré au salaire de notre équipe, pour le tournage, le montage, et tout ce qui concerne la post-production. Votre aide soutiendra les salaires, et les différents frais liés au film.

Ce qui est prévu pour la suite

Présenter le film à la télévision n’est qu’une première étape. En tant que réalisateur, j’ai le désir de l’accompagner dans les villes et villages, d’échanger, débattre autour de cette thématique qui me tient tellement à cœur. L’avenir de notre agriculture (locale, mondiale) me passionne, et j’ai envie de partager cette passion.

C'est maintenant ou jamais !

En soutenant ce film, vous encouragez un travail indépendant, et une profonde démarche de réflexion. Vous participez à la mosaïque des débats, dans un profond respect pour la vie des agriculteurs et des paysans. 

Tijs Boelens

Tijs est-il plutôt un paysan ou bien un activiste ? Je ne sais pas le dire. Il passe autant de temps sur son champ de 5 hectares, à l’entrée du pajottenland, qu’à débattre, manifester. Sans compter qu’il aime faire la fête.